Visite : Une journée à Canterbury en Angleterre

Vue sur l’imposant édifice

Pourquoi j’ai choisi Canterbury

Je devais avoir 11 ou 12 ans quand je suis allée avec l’école passer une journée en Angleterre. Plus précisément à Canterbury. En plus des balades dans les rues commerçantes, nous avons visité la célèbre cathédrale. A cet âge, elle n’avait strictement aucun intérêt pour moi. Quelques années plus tard, j’entends que c’est l’une des plus belles du monde et malheureusement je n’en ai aucun souvenir.

Aujourd’hui, je m’intéresse beaucoup plus à l’histoire. J’adore la lecture, bien qu’à la base je suis plus attirée par les romans policiers à suspense d’auteurs bien connus, il m’arrive de lire des ouvrages d’un tout autre style.

C’est ainsi que j’ai eu l’occasion de lire « Les piliers de la terre » de Ken Follet. Ce roman raconte l’histoire du prieur de Kinsbrige en Angleterre et tourne autour de la construction de cathédrale. Même si l’histoire est romancée, elle n’en est pas moins basée sur des faits réels. Du moins les derniers chapitres du livre, qui raconte l’histoire de St Thomas, assassiné par les partisans du roi Henri dans la cathédrale de Canterbury.

Ce livre m’a donné l’envie de la visiter à nouveau. Quelques mois plus tard, en fouinant sur le net, je trouve une excursion d’une journée organisée par les voyages Léonard. Ça tombe bien, le car fait un arrêt dans mon village.

En route pour une journée ensoleillée

Me voilà en route pour Canterbury le 19 mai 2018. Au moment de la réservation, nous ignorions encore que le prince Harry allait se marier ce jour-là. Nous avons ressenti l’ambiance du mariage tout au long de la journée. Les cloches des églises n’ont cessé de retentir à partir midi (heure locale, il y a un décalage d’une heure avec la Belgique).

Je suis partie seule, quand j’ai envie de faire quelque chose, je n’attends plus de trouver quelqu’un pour m’accompagner, je ne cherche même pas d’ailleurs, je fonce tout simplement. L’avantage dans ce cas-ci, comme j’étais seule tandis que le car lui était complet, je me suis retrouvée assise à côté de la guide. Le trajet fût très intéressant puisqu’elle m’a raconté bien plus de chose que je n’ai pu en retenir!

Le jardin dans l’enceinte de la cathédrale de Canterbury
Le jardin dans l’enceinte de la cathédrale

Pour une fois, il faisait plus beau en Angleterre qu’en Belgique. Munie de mon plan, j’ai commencé par la visite de la cathédrale. Rapidement, je me suis retrouvée dans un jardin aménagé. Puisque j’avais préparé mon casse-croûte, je me suis posée sur un banc dans ce jardin pour dîner au soleil. Je m’y suis longuement attardée puisque c’était le but principal de mon escapade.

Après un bref arrêt à la boutique de souvenirs, je me suis baladée le restant de l’après-midi. J’ignore si c’était le mariage princier qui était la raison d’une telle ambiance partout autour de moi mais c’était un réel plaisir. Tandis que l’un jouait de la musique, d’autres dansaient en pleine rue.

Sur le chemin du retour, une vidéo très instructive sur la reine d’Angleterre a été diffusée dans le car. Voilà bien une dame dont on peut dire qu’elle est coriace quand on réalise tout ce qu’elle a déjà vécu au cours de sa vie et qui malgré son grand âge est toujours active !

Office du tourisme de Canterbury

Voyages Léonard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *